Robert Oostens Accountable Publisher Ave. Mutsaard, 75/51

Commentaren

Transcriptie

Robert Oostens Accountable Publisher Ave. Mutsaard, 75/51
2010/10-11-12
165
Robert Oostens Accountable Publisher Ave. Mutsaard, 75/51 1020 Brussels
56ste Algemene vergadering van 4 december 2009 - 56e Assemblée générale du 4 décembre 2009
Président d'honneur /Erevoorzitter
Ere Ondervoorzitter / Vice-Président d'honneur
Membres d'honneur / Ereleden
: Raymond Rasquin (7e)
: Roger Ketelers (7e)
: Alfons Van Lierde, Mw. Van Ransbeek.
Beheerraad / Conseil d'administration 2010 :
Président/Voorzitter
: Christian Parren (23e)
Vice-Président/ Ondervoorzitters
: Robert Oostens (22e)
Secrétaire/Secretaris
: Louisa Parren
Trésorier/Schatbewaarder
& Secrétaire-adjoint
Beheerders/Administrateurs
: Jean-Pierre De Meersman (22e)
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
Michel Boedts (29e)
Michel Bougard (25e)
Jos Croissiaux (13e) Vice-Pdt d'honneur
Ignace De Cauwer (41e)
Jean Devroye (39e)
Richard Firley (29e)
Michel Fournal (28e)
Marnik Rommelaere (41e)
Hubert Stevens (23e)
Didier Visart (42e)
Karel Waerzeggers (27e)
E-mail : [email protected]
ROC WEB SITE = www. rocnews.net
QRX Club House : « COURLIS », Werkuizenkaai 15 te Laken - Quai des Usines 15 à Laeken
EDITION ROC NEWS : ROC. staff
FLEMISH TRANSLATION : Mr. N. LAPAGE
ADMINISTRATION PRODUCTION and MAILING : Louisa & Christian PARREN
Belgium : Tel 0473/46 95 45
France : Tel. 00 33 (0)467 18 28 83
e-mail : [email protected]
Schatbewaarder & adj.sekretaris : J.P De Meersman : Schuttersvest, 61/29 - 2800 Mechelen
Trésorier & secrétaire adj.
: TF 015/410919
: e-mail : [email protected]
SIÈGE SOCIAL / SOCIAAL ZETEL : Radio Officers Club (R.O.C.) asbl,vzw
c/o Robert Oostens
Avenue Mutsaardlaan, 75/51
1020 Bruxelles
ESRN/HRNS ROC TRITON 2010 HRNS/ESRN ROC TRITON
BANQUET du ROC a EVERE (Bruxelles)
45
ste/eme
BANKET van de ROC te EVERE (Brussel)
et/en
QRX du Grand Odre Marin du TRITON
20
eme
/de
QRX van de du Grand Ordre Marin du TRITON
Zaterdag / Samedi 27 /11/ 2010 dès/vanaf 12.00 h/u.
In het/ à l' hotel MERCURE BRUSSELS AIRPORT à / te Evere (Brussels)
MENU
Aperitief en hapjes
Apéritif et mises en bouche
Paddestoelensoep
Potage aux champignons
Vismousse op een Nordische Toast
Mousse de poisson sur toast Nordique
Kalfsmedaillon met drie pepers begeleid door seizoensgroenten
en romige aardappelpuree.
Médaillon de veau aux trois poivres accompagné de légumes de
saison et d'un écrasé de pommes de terre.
Vacherin met bosaardbeiensorbet en gekarameliseerde hazelnoten
Geserveerd met een kopje koffie of thee
Vacherin au sorbet aux fraises des bois et noisettes caramélisées
Servis avec une tasse de café ou de thé.
Tijdens de maaltijd, 1/2 fles wijn en 1/2 fles water per persoon.
Durant le repas, 1/2 btle de vin et 1/2 btle d'eau par personne.
A NOTER :
-Adresse : « HOTEL MERCURE BRUSSELS AIRPORT » 74, Avenue Jules Bordet - EVERE
( 1140 Brussels)
- (à +/- 500 m du quartier de l'OTAN )
Tel : 02/702.11.72 Website : www.mercure.com
e-mail : [email protected]
Tram 55 gare du Nord .. .Bordet, Bus 270 (De Lijn) gare du Nord.. .Bordet
Bus 80 Porte de Namur .. .Bordet
+ bus 12,45, 59, 63, 69 etc
Pour ceux qui viennent par le ring de Bruxelles, prendre la sortie ZAVENTEM / EVERE
-Les épouses et les amis sont les bienvenus.
-Pour faire honneur aux épouses la tenue de ville est souhaitée. Merci
-Le payement uniquement par virement, donc pas de cash.
-Pour les convives intéressés, il y a moyen de loger à l'hôtel Mercure: les prix varient de 78 à 110 €
Voir sur le site pour réserver, (www.mercure.com)
Triton pense à porter ta médaille et ton badge, merci )
IMPORTANT :
- Avenue Mutsaardlaan 75/51 - 1020 Brussel, avec la mention : Banquet ROC (x) personnes
- Téléphone ROC (trésorier/secrétaire-adjoint) : 015 / 41.09.19
- e-mail : [email protected]
TE NOTEREN :
-Adres : « HOTEL MERCURE BRUSSELS AIRPORT » 74, Avenue Jules Bordetlaan - EVERE
(1140 Brussel) - (aan +/-500 m van de NAVO )
Tel : 02/702.11.72
Website : www.mercure.com - e-mail : [email protected]
Tram 55 Noord station.. .Bordet, Bus 270 (De Lijn) Noord station... Bordet,
Bus 80 Naamse Porte .. .Bordet + bus 12, 45,59, 63, 69 enz.
Voor degenen die door de ring van Brussel komen, de output ZAVENTEM / EVERE nemen.
-Echtgenoten en vrienden zijn welkomen.
-Om eer aan de echtgenoten te doen wordt de houding van stad gewenst. Dank u
-De betaling komt alleen per overschrijving, dus geen cash.
-Voor belanghebbende leden is het mogelijk in het hôtel Mercure te logeren : de prijzen variëren van
78 to 110 euros. Om te reserveren gaat op de website www.mercure.com
-Triton vergeet niet uw médaille (en uw badge) te dragen.
BELANGRIJK :
- Av. Mutsaardlaan, 75/51 - 1020 Brussel, met mededeling : Banket ROC (x) personen.
- Telefoon ROC (schatbewaarder/adj. Secretaris : 015 / 41.09.19 )
- e-mail : [email protected]
*Activités passées...
-Anvers samedi 4 septembre a eu lieu la journée des marins. Le ROC était comme
d'habitude représenté par plusieurs de ses membres. Lors de la cérémonie des fleurs
ont été déposées au monument des marins disparus en mer durant les deux guerres
mondiales. La cérémonie était suivie d'une réception dans le splendide Hôtel de ville où
plusieurs anciens marins furent mis à l'honneur.
*Activités en cours ou à venir...
-Le 45ème banquet du ROC et le 20ème Triton aura lieu à Evere/Bruxelles le samedi
27 novembre à midi à l'hôtel Mercure. Pour plus d'informations voir page spéciale de
ce rocnews.
Pour cette occasion il est demandé aux Tritons de bien vouloir porter leur
médaille.
-Le vendredi 3 décembre aura lieu la 57ème Assemblée générale du Radio Officer's
Club (R.O.C.) au club house a/b du Courlis, quai des Usines, 15 à Laeken.
Convocation en annexe.
= CQ CQ CQ DE ROC ROC = ATTENTION A VOS AGENDAS = Voici les dates des
prochaines réunions (QRX) au club house à bord du Courlis : les vendredis 3 décembre
(avec l'A.G.), le 4 mars et le 3 juin 2011 dès 20 heures.
-Du changement pour le prochain Belgian boat show 2011. Le salon sera ouvert
seulement pendant 2 week-ends prolongés séparés par 3 jours de fermeture. C'est-àdire du samedi 12/02 (10-22h] au lundi 14 (10-19h) et du vendredi 18/02 (10-22h)
au dimanche 20/02 (10-19h).
-Mieux vaut tard que jamais, mais il est temps de régler votre cotisation pour 2010.
*Divers ...
-Nous approchons des fêtes de fin d'année et je me permets de vous rappeler que nous
avons dans nos membres un artiste de la bougie. Albert Godts (12P) peut vous faire
des bougies de toutes les grandeurs et de toutes les couleurs. Si cela vous intéresse,
vous pouvez le contacter par e-mail: [email protected] ou par téléphone au
02/396.12.13. Albert sera probablement au banquet où vous pourrez en acheter.
-Concerne notre site web magnifiquement orchestré par JP ESTAS (Pitou) (14P), nous
avons reçu dernièrement des photos ou reportages de plusieurs anciens de
l'ESRN/HRNS que je remercie vivement. Mais il ne faut pas s'arrêter là, je suis certain
qu'il y a encore beaucoup de photos de votre promotion ou de vos voyages qui doivent
traîner dans des albums ou vieux cartons. Toutes les photos prêtées vous seront
rendues en bon état
Si vous en retrouvez voici l'adresse de JP ESTAS : rue du Puits, 210 - 7531 Havinnes
ou e-mail : [email protected]
Un grand merci d'avance
Un grand merci à W. Baeckelandt (18P), L.Bouillon(8P) Mr N.Lapage, Louisa,
JP De Meersman (22P), A. Godts(12P), R.Rasquin (7P), Louisa et R.Oostens (22P)
pour leur collaboration à ce rocnews.
CQ CQ CQ DE ROC ROC
-
CQ CQ CQ DE ROC ROC
* L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DU RADIO OFFICERS CLUB *
AURA LIEU LE VENDREDI 10 DÉCEMBRE 2010 À 20H30
au club house, 15 quai des Usines Laeken, à bord du COURLIS
Ordre du jour :
-Appel aux candidats au conseil d'Administration,
-Élection/réélection des Administrateurs,
-Comptes et bilan
Conformément aux statuts les mandats des administrateurs ont une durée de trois ans,
les administrateurs sortants sont rééligibles.
Les administrateurs dont les noms suivent sont sortants :
M.M.
Jean-Pierre DE MEERSMAN (22e),
Michel FOURNAL (28e),
Michel BOUGARD (25e),
Jean DEVROYE (39e), Ignace DE CAUWER (41e)
Les candidatures écrites doivent être envoyées au siège social du ROC, à l'attention de
Mr. Robert Oostens - 7 5 / 5 1 Avenue Mutsaard, 1020 Bruxelles , ou à l'adresse
e-mail : [email protected], avant l'assemblée Générale.
Après le vote de l'Assemblée Générale, le Conseil d'Administration se réunira pour
constituer son comité.
Rappel aux administrateurs :
Le Conseil d'administration tiendra sa réunion préalable à l'Assemblée Générale le
vendredi 3 décembre à 19h30 précises.
Les membres du conseil d'administration sortants, non présents à la réunion et à
l'Assemblée générale et non excusés, seront considérés comme démissionnaires.
Les navigants en mer sont excusés d'office.
Art 13 : les membres pourront se faire représenter à l'assemblée générale par un autre
membre, ils remettront à celui-ci une procuration sur papier libre spécifiant les points de
l'ordre du jour sur lesquels ils autorisent leur mandataire à voter en leur nom. Un membre
ne pourra être porteur de plus de trois procurations.
*Voorbije aktiviteiten...
-Op 4 september had in Antwerpen de dag van de zeelieden plaats. De ROC was
vertegenwoordigd door Louisa en onze voorzitter Christian Parren (23P). Tijdens de
plechtigheid werd een bloemstuk neergelegd aan het gedenkteken van de zeelieden
verdwenen op zee gedurende de twee wereldoorlogen. De plechtigheid werd gevolgd
door een ontvangst op het prachtige stadhuis waar verscheidene oud-zeelieden aan de
eer waren.
*Lopende - of komende aktiviteiten
-Het 45 s t e banket van de ROC en de 20 ste Triton zal plaats vinden in Evere (Brussel) op
zaterdagmiddag 27 november in het hotel Mercure. Voor meer info zie
deze Rocnews.
Voor deze gelegenheid wordt er aan de Tritons gevraagd hun medaille te willen
dragen.
-Op vrijdag 3 december zal de 57 ste Algemene Vergadering van de Radio Officers Club
(R.O.C.) plaats vinden in het club house a/b van de Courlis, Werkhuizenkaai, 15 te
Laken. Uitnodiging bijgevoegd.
= CQ CQ CQ DE ROC ROC = OPGELET VOOR UW AGENDA = Ziehier de volgende
bijeenkomsten (QRX) in het club house aan boord van de Courlis : de vrijdagen 3
december (met A.V.), 4 maart en 3 juni 2011 vanaf 20 uur.
-Verandering voor de aanstaande Belgian boat show 2011. Het salon zal enkel open zijn
gedurende 2 verlengde week-ends gescheiden door 3 sluitingsdagen. Namelijk vanaf
zaterdag 12/02 (10-22u) tot en met maandag 14 (10-19u) en vanaf vrijdag 18/02 (1022u) tot en met zondag 20/02 (10-19u).
-Beter laat dan nooit... maar het is tijd om uw bijdrage voor 2010 te regelen.
*Allerlei...
-Wij naderen de eindejaarsfeesten en laat me toe u te herinneren dat we tussen onze
leden een "kaarsartiest" hebben. Albert Godts (12P) kan u kaarsen maken in alle maten
en in alle kleuren. Indien u geïnteresseerd bent, kunt u hem kontacte ren per e-mail:
[email protected] of per telefoon op 02/396.12.13. Albert zal waarschijnlijk
aanwezig zijn op het banket waar u er kunt kopen.
-Betreffende onze prachtige web site georkestreerd door JP ESTAS (Pitou) (14P),
hebben we onlangs foto's en reportages ontvangen van verscheidene oudleerlingen van
de ESRN/HRNS waarvoor mijn welgemeende dank. Maar u moet er nu niet mee
stoppen, ik ben er zeker van dat u nog vele foto's van uw promotie bezit of van uw
reizen die zich in albums of oude kartonnen dozen bevinden.
Alle uitgeleende foto's zullen u in goede staat terugbezorgd worden. Als u er nog vindt,
ziehier het adres van JP ESTAS : rue du Puits, 210 - 7531 Havinnes of e-mail:
[email protected] Beste dank bij voorbaat.
Dank aan W.Baeckelandt(18P), L.Bouillon (8P), Mhr. N.Lapage, JP De Meersman
(22P), A.Godts (12P), R.Rasquin (7P), Louisa, en R.Oostens (22P) voor hun
medewerking aan deze rocnews.
CQ CQ CQ DE ROC ROC
-
CQ CQ CQ DE ROC ROC
DE JAARLIJKSE ALGEMENE VERGADERING VAN DE RADIO OFFICERS CLUB
ZAL PLAATS HEBBEN OP VRIJDAG 3 DECEMBER 2010 TE 20u30
in het clubhuis, 15 Werkhuizenkaai, aan boord van de COURLIS
Op de agenda :
-Oproep tot de kandidaten voor de beheerraad,
-Verkiezing/herverkiezing van de Beheerders,
•Budgetten en Kastoestand.
Overeenkomstig de notules hebben de mandaten van de leden van de Beheerraad een
geldigheidsduur van drie jaar en zijn de uittredenden opnieuw verkiesbaar.
De Beheerders waarvan de namen volgen zijn uittredend :
DH.
Jean-Pierre DE MEERSMAN (22e),
Michel BOUGARD (25e),
Michel FOURNAL (28e), Jean DEVROYE (39e),
Ignace DE CAUWER (41e)
De geschreven kandidaturen kunnen worden aan het adres van het R.O.C, secretariaat
Robert OOSTENS - 7 5 / 5 1 Mutsaardlaan - 1020 Brussel,
of aan de e-mail adres [email protected] « voor » de vergadering.
Na de verkiezing in de Algemene Vergadering zal de Beheerraad bijeenkomen om zijn
komitee te vormen.
Nota aan de Beheerders :
De Beheerraad zal op vrijdag 3 december om 19u30 een voorvergadering houden voor de
algemene leden vergadering.
De uittredende leden van de Beheerraad die niet aanwezig zijn op de vergadering en niet
verontschuldigd, worden aanzien als ontslagnemend. De varende leden die zich op zee
bevinden zijn van ambtswege verontschuldig.
Art. 13 : De leden kunnen zich laten vertegenwoordigen op de algemene vergadering door een
ander lid. Zij overhandigen aan deze een geschreven volmacht, vermeldend de punten van de
dagorde voor dewelke ze volmacht geven om in hun naam te stemmen.
Een lid kan niet meer dan drie volmachten aanbieden.
LES AVATARS D'UN APPRENTI SKIPPER
Au cours de la période couvrant les années soixante et soixante-dix, Ie yachting prit un essort extraordinaire suite aux exploits
des " grands " tels que Moitessier, Chichester, Tabarly. Knox-Johnston et leurs émules.
Séduits par 1'appel du large , des collègues de 1'entreprise oü j'avais entamé une nouvelle carrière avaient acquis ou construit euxmêmes leur voilier et se bercaient d'illusions sur une possible évasion vers des îles paradisiaques.
L'un d'entre eux, un ingénieur électronicien, vendit tous ses biens pour acquérir et équiper un voilier de categorie 1 capable de franchir les océans : accompagné de son épouse, il leva 1'ancre pour une destination inconnue et ne donna plus signe de vie .
Un autre n'eut pas Ie temps de jouir longtemps du fruit de longs mois de travail d'assemblage et d'équipement car la mort Ie surprit
prématurément.
Un troisième enfin avait vendu son " 6 mètres " pour acheter un " 12 mètres hors tout" de seconde main : c'est ainsi que j'eus
1'occasion de barrer pour la première fois en Mer du Nord un voilier digne de ce nom .
C'est ce même collègue qui me fit prendre goût a la voile et me renseigna sur les possibilités d'obtenir les brevets de " Yachtman " et
de " Navigateur de Yacht " .
L'obtention du premier brevet ne présentait pas de difficulté majeure : il me fut décerné en 1972 par 1'Ecole Supérieure de
Navigation à Ostende .
Le second constituait une autre paire de manches car il s'agissait de la navigation hauturière , donc ipso facto astronomique .
Au bout de deux ans d'études après les heures de travail. la réussite de 1'examen théorique me permit de passer l'épreuve pratique a
bord du navire-école " Commandant Fourcault" , un ancien bateau-pilote qui roulait comme un sabot.
Ce rafiot me fit faire connaissance avec un mal de mer de première qui ne m'avait jamais inquiété pendant toute ma carrière dans
la marine marchande !
Les capitaines qui nous interrogeaient me virent disparaïtre en toute hate de la timonerie pour descendre quatre a quatre les quelques
échelles menant bien plus bas aux toilettes .
Le lendemain matin , nous repêchames un cadavre flottant, sans toutefois le hisser a bord , sans quoi jjous risquions la quarantaine
a Douvres .
Le pauvre gars , gonflé comme une barrique , se balancait au gré du tangage au bout d'un filin que les matelots avaient réussi a lui
passer autour du corps et offrait un spectacle des plus macabres aux autorités portuaires et sanitaires qui le détachèrent et 1'emportèrent vers sa dernière demeure .
Après la theorie, il ne manquait plus que la pratique...
Mais comme le dit si bien un dicton italien contenant d'ailleurs un élément maritime " Tra dire e fare. c'è in mezzo il mare " , entre la
theorie et la pratique , il y a un immense fossé à franchir !
Je rêvais à 1'époque de faire une croisière en Méditerranée afin d'avoir 1'occasion de mettre en pratique toutes les notions que j'avais
acquises au cours des années précédentes . Pour cela, il fallait un bateau, un équipage, et une bonne connaissance du parcours .
1. LES PREPARATIFS
Je me mis au travail en commençant par le dernier élément.
Pendant des mois , je procédai d'abord aux nombreuses corrections à apporter au volume 46 des " Pilot Books " sur base du " Supplément n°7 " édité en 1975 : il y avait 255 pages à raturer, annoter et compléter afin de se faire une idée exacte de la configuration des
côtes et des dangers qu'elles présentaient.
Il fallait ensuite étudier les cartes y afférentes , les ports de plaisance susceptibles de nous accueillir, ne fut-ce que pour 1'avitaillement, 1'eau et le combustible, ainsi que les diverses baies propices au mouillage gratuit.
Le trajet envisagé partait de .... à 1'ouest de Toulon, passait par Cavalaire puis la Corse, l'île d'Elbe, Capraia, Viareggio,
Alassio, Antibes et se terminait au point de départ: soit environ 550 milles à parcourir en quatorze jours .
La moyenne journalière de +/-49 milles n'avait aucun sens puisqu'il fallait tenir compte des escales plus ou moins longues en
fonction de 1'attrait des endroits visités .
La constitution de 1'équipage fut une tâche moins ardue : mon fils faisait a 1'époque un stage de voile au BLOSO, ce qui me
permit de dénicher un moniteur en la matière ayant une certaine pratique de cette discipline .
Un collègue me mit en rapport avec un habitué des régates internationales qui vint donc renforcer 1'équipe et pallier mon manque
d'expérience en la matière .
Je me souvins alors d'un ancien condisciple de collège perdu de vue depuis une vingtaine d'années et auquel je rendis visite un peu
par hasard .
L'idée de faire une croisière en Méditerranée le séduisit: lui-même et ses deux filles étant des plongeurs émérites, il vit là 1'occasion
d'atteindre des fonds qu'il n'avait jamais cru pouvoir explorer un jour.
L'équipage était ainsi constitué; il se composait de dix membres : cinq masculins et cinq féminins .
Je me souvins d'une lecture que nous faisait de temps à autre un prof de syntaxe :" Trois hommes dans un bateau " de Jéröme K. Jéröme .
C'était en quelque sorte une encyclopédie des situations comiques et de la pagaille qui pouvaient se présenter a bord d'un voilier de
plaisance.
Qu'aurait décrit 1'auteur si, au lieu de trois hommes, il s'était agi de cinq femmes qui n'avaient jamais mis les pieds sur un tel bateau ?
Tous ceux qui ont fait de la navigation de plaisance savent très bien que 1'apprentissage de la voile peut être comparé à . . . . . . . . en
ce sens que si une connerie est possible, il y a longtemps qu'elle est faite ... et lorsqu'elle est impensable, on en invente une nouvelle !
La tâche s'annoncait assez ardue car il fallait faire plaisir à tout le monde : naviguer à la voile , faire de la plongée, visiter des
endroits inconnus et leurs curiosités. acheter des souvenirs, etc ... Quel programme ! Et tout cela en quatorze jours !
Il ne restait plus qu'à trouver le bateau .
Après avoir consulté plusieurs revues nautiques , je fixai mon choix sur une société de location qui proposait une série de voiliers
équipés pour 1' hébergement de dix personnes .
J'écrivis au loueur de yachts que j'avais opté pour un voilier qui me paraissait remplir les conditions acceptables de sécurité,
d'équipements de navigation et de confort.
Des sueurs froides me parcoururent à la lecture de sa réponse selon laquelle Ie bateau en question avait disparu ainsi que son skipper
au cours d'une croisière en Méditerranée !
Décontenancé, je lui fis part de mon désir de louer Ie " 16 mètres " dénommé " Gianella" dont il m'avait fait parvenir un plan et une
description des équipements , à condition toutefois qu'un radio-téléphone et un radio-gonio avec compas de relèvement soient installés
a bord.
C'était un yacht qui avait dü être superbe et très marin lors de sa sortie de chantier à Arcachon en 1964 (il avait donc quatorze a n s ) ,
mais à notre arrivée à son port d'attache (
) , force nous fut de constater que Ie pur-sang des mers avait plutöt 1'aspect d'un
canasson que Ie temps s'était acharné à défraichir .
Les deux équipiers du BLOSO qui étaient arrivés avant nous avaient eu le temps de faire un test dans le petit port, au cours duquel
ils avaient constaté quatre manques flagrants :
le Diesel ne fonctionnait pas en marche arrière !
Ie lest rétractable (pour faciliter Ie mouillage à proximité des plages) ne 1'était plus ;
Ie fusible du guindeau électrique sautait lorsqu'on voulait remonter 1'ancre :
Ie compresseur nécessaire au remplissage des bouteilles de plongée, qui avait été promis avant la location , brillait par son absence .
Je constatai rapidement que 1'état du bateau en général différait misérablement de la documentation qu'on nous avait fait parvenir :
pas de feu de poupe ni d'enrouleur de drisse électrique ; montre de bord, baromètre et anémomètre hors d'usage ; une salle d'eau avec
toilette au lieu de deux salles d'eau .etc ...
Il était évident que nous avions affaire a un margoulin ... mais que faire ?
Fallait-il rompre le contrat avec toutes les péripéties que cela comportait et, en fin de compte , gâcher les vacances de tous les participants qui avaient payé leur part du prix de location ? C'était impensable .
J'exigeai du propriétaire la remise en état du Diesel et du guindeau électrique , 1'installation d'un feu de poupe alimenté par des piles
ainsi que la livraison du compresseur; cela eut pour conséquence de retarder le départ de 24 heures !
2. LE DEPART
Le lendemain matin , après avoir fait le plein de gazole ( gas oil ou gasoil sont considérés comme des anglicismes et déconseillés
par le " Larousse " ), nous mîmes le cap sur le passage séparant l'ile de Porquerolles de la presqu'ïle de Giens .
Comme il n'y avait pas un pet de vent, il fallut marcher au moteur, malheureusement.
En fin d'après-midi, une brume sournoise nous tomba dessus au point qu'on se serait crus noyés dans le smog londonien ; il fallut
donc jouer de la trompette !
Il y avait tout de même un cornet de brume à bord dont le timbre d'ancien marchand de crème glacée rompit le silence environnant
toutes les deux minutes , conformément au règlement international.
La visibilité étant quasi nulle . force fut de réduire la " vitesse " , ce qui rendait impossible rarrivée a Cavalaire avant la tombée de
la nuit.
Le passage entre Porquerolles et le continent étant relativement étroit et très fréquenté par les plaisanciers je décidai par prudence
de contourner les îles d'Hyères par le sud .
Dans la purée de pois, le seul moyen de déterminer la position était d'avoir recours au gonio , cela va de soi: le radio-phare qui
s'imposait était PQ (313.5 Khz) situé sur l'île, donc très proche .
Les relèvements croisés a cet endroit étaient à exclure à cause de leur imprécision et de la proximité de la cöte .
Je disposais de la liste des émetteurs de cette partie de la Méditerranée et de leurs indicatifs Morse mais ... nouvelles sueurs
froides... aucun d'entre eux n'était audible sur les fréquences indiquées !
A tout hasard , je parcourus toute la gamme des fréquences et constatai avec effroi que 1'étalonnage du récepteur gonio était décalé
de trois a quatre centimètres sur le cadran !
Il me fallut donc rechercher les radiophares puis dresser une liste mentionnant leur position sur ce cadran dont les indications étaient
tout à fait erronées ... Je me mis à maudire le propriétaire !
La méthode classique pour déterminer la position en ne relevant qu'un seul et même radiophare consiste à tracer les segments de
droite sur la carte à partir de la position de 1'émetteur après avoir tenu compte de la déviation du compas ( dans notre cas = 0) et
de la variation locale .
Ensuite, on trace, entre les segments successifs, des traits dont la longueur correspond à la distance parcourue et 1'orientation au
cap suivi. En théorie, tout semble aller de soi... Encore faut-il que l'homme de barre tienne rigoureusement le cap !
Les équipiers du BLOSO étant surle pont, soit pour jouer de la trompette, soit pour scruter la nuit et la brume, soit pour écouter
tout signal et déterminer sa provenance , il ne restait plus que mon ami de collège qui n'avait jamais dû tenir une barre de sa vie et
naturellement ne suivait jamais le bon cap sauf lorsque la rose des vents le franchissait en oscillant sans cesse d'un cóté à 1'autre de
la ligne de foi du bateau ...
EMIGRATIE NAAR AMERIKA EN CANADA 1911
In vorige artikels hadden we het reeds over de Red Star Line. We willen hieraan nog het
volgende toevoegen.
De Red Star Line vervoerde ongeveer 3 miljoen Europeanen vanuit Antwerpen naar Amerika
en Canada tussen 1873 en 1935 (datum van vereffening ).
Te Antwerpen wordt het vertrekpaviljoen van het Eilandje aan de Rijnkant ingericht als een
museum van de emigratie. Het draagt de naam Red Star Line Memorial. Het zal aansluiten op
het museum van de Stroom en het Scheepvaartmuseum aan het Steen.
We hebben dit te danken aan de noeste opbouwer van de Red Star Line collectie Robert
Vervoort (meer dan 4000 items). Hij werkte er reeds aan sedert 1989. Het doel van de v.z.w.
Vrienden van de Red Star Line, is de collectie van Robert Vervoort samen met het Antwerpse
stadsbestuur verder uit te bouwen en voor het leven in bruikleen te geven aan het Red Star
Line Memorial te Antwerpen.
Niet vergeten dat Antwerpen rond de jaren 1900 na Liverpool en Hamburg de belangrijkste
emigratiehaven in Europa was.
De v.z.w. werkte reeds mee aan de Red Star Line-tentoonstelling te New York in het South
street Seaport museum.
Verder vermelden we ook nog dat Belgen naar Canada uitweken, niet zoveel als naar
Amerika, maar toch leverden ze een kwaliteitsvolle bijdrage. Precieze cijfers jaar na jaar zijn
er echter niet. Toch kan men in de 1 O-jaarlijkse volkstelling en gedrukt in " Population in
Canada of Belgian origine " enkele cijfers vinden.
In 1901 is het aantal 2994, in 1911 stijgt het tot 9664 en in 1921 telt men er al 20.234 Belgen
(genaturaliseerd of niet). Tien j a r e n later is het cijfer opgelopen tot 27.585. In 1913 ( met
400.870 emigranten) waren er 2700 Beglische landverhuizers.
70% van de Belgen was van Vlaamse afkomst. In de provincie Quebec treffen we vooral
Vlamingen. Ze werkten er vooral in de suikerbietenteelt. Vanaf 1910 ontwikkelde zich de
tabaksteelt in het zuiden van Quebec.
Ook de fruit-en groententeelt in de provincie Quebec, British Columbia, lokte heel wat
landgenoten. De steenkoolnijverheid met de hogere lonen van Nova Scotia was de
uitwijkplaats van veel Belgische mijnwerkers tussen 1890 en 1914.
In 1903 startte de stoombootdienst van de Canadian Pacific Railway (CPR Line) een
rechtstreekse overvaart van Antwerpen naar Quebec en Montreal. Van november tot april
ging het slechts tot Sint John's (New Foundland) en Halifax (Nova Scotia) omdat de SintLaurensstroom dan dichtgevroren was.
Ook de Red Star Line zette kort daarop een rechtstreekse verbinding in tussen Antwerpen en
Amerika via Halifax. In 1904 scheepten ongeveer 42.000 landgenoten te Antwerpen in
richting Amerika en 6800 richting Canada. In 1906 waren er dan 65.000 vertrekkers naar
Amerika en 20.650 naar Canada, een verhouding van 3 op 1.
In 1913 was de verhouding 50%. Scheepslijsten zijn niet steeds voor handen, maar we weten
dat de Belgen steeds meer voor 2dc klasse kozen en dus in feite als echte emigranten
geregistreerd werden door overheidsofficier E.Venesoen in de Antwerpse haven.
Bronnen: BS en BR Groot Aalter - Ellisisrapporten -Archief Deinze 1911.
Baeckelandt Willy 19de Prom
Lusitania bij de laatste afvaart uit de haven van New York in 1915.
Cunard Line: Maidentrip op 07.09.1907
Lusitania werd getorpedeerd door de Duitse duikboot SM-U-20 onder bevel
van Kapitein-Luitenant Walter Schweiger op 06.05.1915 voor de Ierse
kust. In totaal waren er 1198 slachtoffers waaronder 120 Amerikanen. De
Steamer zou volgens resultaten van latere opzoekingen 5000 kisten munitie
vervoerd hebben. De Duitse duikboot was na slecht mistig weer reeds op
terugtocht naar zijn uitvalsbasis toen één van zijn laatste torpedo's de
Lusitania vooraan links trof. Dit voorval wekte heel wat politieke beroering
in de pers van dat ogenblik.